14 mars 2018 3 14 /03 /mars /2018 10:26
(Photo : J. Magre)

(Photo : J. Magre)

Te souviens-tu
Du regard jaune de ce renard
Immobile
Au beau milieu du chemin
Et des serments secrets
Qui furent ce jour-là
silencieusement
Échangés ?

 

Te souviens-tu
Du sourire méprisant
Que dessinaient
Sous la peau blême
les côtes tendues
De ce chien
Que tu avais trouvé
Mort
Jeté
au fossé ?

 

Te souviens-tu
Des grilles
Des vitres
Des portes
Des lames
Des poings
De tes yeux
Ensevelis
Sous l'oreiller.

Te souviens-tu
Comment tu n'as jamais pu
briser
De la bouche
du père
Le cadenas d'acier ?

Bien sûr, tu t'en souviens.

 

Nos enfances
Sont frappées
D'enchantements
De tremblements
De silences terrifiés.
Nous en gardons
de grossières coutures
A l'endroit
Du cœur.


 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

D
Bonjour..<br /> Je découvre à l'instant votre blog, un clic hasardeux.. <br /> L'endroit est autant approprié ici que sur une autre page je crois, puisqu'il y a ce renard au milieu du chemin de l'enfance.. ? Je peine un peu, à laisser quelques mots, la Timidité cela fait ça. Seulement voilà, je viens de me laisser abandonner par Petite, j'ai terminé La langue des bêtes et c'est difficile, cet arrêt. Merci pour cette écriture bouleversante, cette histoire magnifique et intime qui m'a portée.<br /> Douce journée à vous, <br /> Ambre
Répondre
D
Merci ! Je viens seulement de réaliser mais le jour où j'ai débuté la lecture de votre livre, juste avant en fait exactement, j'ai trouvé ce camion au milieu d'un champs et je l'ai trouvé si beau et incongru, je l'ai photographié.. Jolie synchronicité :)<br /> Belle route à vous aussi, j'espère vous recroiser (et j'ai bien d'autres livres à lire)
S
Merci pour ces mots, Ambre. <br /> Et Petite apprécie beaucoup les photos que vous publiez sur votre blog. Très beau. <br /> Bonne route à vous!