1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 09:41

La vie,
c'est étrange parfois.
Il y a
des glissements.
Légers.
Imperceptibles.
Qui font qu'on ne sait plus très bien
si hier n'était pas aujourd'hui.

C'est comme ce roman, là :


1927530861.gif

Ce roman que je n'ai pas écrit.

...

Enfin, je ne crois pas.
Mon nom sur la couverture me ferait presque douter.

Je me souviens du Salon de Grateloup.
Installés dans le parc
autour d'une table de jardin,
nous partagions un verre.
Les auteurs et toute l'équipe.
Et ce livre, là, que je n'ai pas écrit,
arrive entre mes mains.
"J'ai bien aimé", on me  dit.
"Les enfants aussi"

Un peu gêné : "Ce n'est pas moi.
Ce n'est pas moi l'auteur."
"Non?"
"Non."

Et je raconte l'histoire de ce Stéphane Servant
qui est autre
qui vivait au début du siècle
qui habitait dans la région de Moulins
qui s'est intéressé à l'alchimie
et à tout ce qui se cache derrière les mots

...

Claire Franek, Marc Daniau,
Lionel Le Néouanic, Fred Bernard,
je sens bien leurs regards en forme
de points d'interrogation:

"Est-ce qu'il nous embobine
ou est-ce qu'il dit la vérité?"

Alors on parle réincarnation,
alchimie
vie après la mort.
Tous avec les sourcils arqués,
pas très sûrs que je ne les mène pas en bateau.
Je raconte cette rencontre
avec un éditeur à Paris
qui voulait que j'illustre le texte
de mon homonyme mystérieux
parce qu'il y avait là
un signe.

Je me rappelle de cette étrange sensation
lors de ce rendez-vous.
Tout au fond.
Un glissement.

Et puis
dans le parc de Grateloup
peu à peu,
les choses reviennent à leur place.
On me croit.
On plaisante en parlant droits d'auteurs.
"Non, je ne touche rien sur la vente de ce livre".
Zut.

Mais depuis,
je retrouve une pile de ce roman
sur les tables des salons,
au côté de mes autres livres,
les vrais.

Les libraires froncent les sourcils,
passent un doigt hésitant sur mon nom
gravé sur la couverture.
"C'est vrai?
Ce n'est pas vous?"

"Non, ce n'est pas moi."
Enfin.
Je crois...

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stéphane Servant - dans CARNETS
commenter cet article

commentaires

Stéphane 16/02/2012 13:49

Renaud, si tu veux faire l’adaptation BD, mon double et moi on est d'accord.

RenaudF 16/02/2012 10:58

Idée de bouquin :
"Les émerveillants destins des 2 Stéphane Servant"
Avec une adaptation cinématographique par Cronenberg…


Mais qui ai-je donc rencontré à Montreuil ???

Michel 07/02/2012 02:51

Les Joyeuses et Emerveillantes aventures des six frères du Petit Poucet ont été publiées aux Editions Charles Fontane en 1911. L'auteur, Stéphane Servant est né le 02.02.1869 à Montluçon 03. Fils
d'ébéniste il a travaillé avec son père et a vécu à Moulins puis a été forgeron, clerc de notaire, garçon de café. Il a écrit son premier recueil de poèmes à dix sept ans. Monté à pied à Paris il
fonde la Revue Intellectuelle. Il publie chez Schleicher Frères en 1898 La Préhistoire de la France, la France des premiers âges, pour servir d'introduction à l'histoire de notre pays. Il écrit
aussi un roman Morphée-Anthropos ou les Préhumains, La légende humaine, l'Ecclésiaste du poète ainsi qu'un Traité de la Réformation poétique française.
Stéphane Servant est décédé à Paris en 1916.
Les aventures des frères du Petit Poucet ont été rééditées chez Tournon et Bayard en 2006 et 2009. Un autre roman, Nemen le livre perdu reprend le thème.
Et bien évidemment Stéphane Servant, l'auteur de Coeur d'Alice, Guadalquivir, Souviens-toi de la lune..., qui lui est né en 1975 à Carcassonne 11, n'a en principe rien à voir avec son homonyme, je
dis bien en principe, mais qui sait? D'où lui viennent sa passion pour la littérature et l'art du conte? Stéphane vit dans un petit village de la Montagne Noire, à quelques lieues de Carcassonne,
en Terre Cathare parfois si mystérieuse...

Laura Millaud / Cheyenne 01/02/2012 12:20

Excellent. Par contre je ne crois savoir qui croire ? :)