21 septembre 2011 3 21 /09 /septembre /2011 11:22


 

"Le sommeil des pierres",
ça commence comme ça :


Noir.


Il y a là, tout en bas, un noir entièrement noir.
D’une densité plus épaisse que toutes les encres,
plus profonde que toutes les nuits.
Un noir à étouffer la moindre flamme.
Un noir comme seul Jonas a dû en connaître
dans le ventre de la baleine...




"Le sommeil des pierres",
ça continue comme ça :



Sommeil des pierres_2

Partager cet article

Repost 0
Publié par Stéphane Servant - dans CARNETS
commenter cet article

commentaires